itech-btp
Objectifs

La formation professionnelle en Bâtiment, Travaux Publics et Génie Civil permet d’acquérir la clef de l’avenir par la possession de compétences pluridisciplinaires dans le domaine de la construction et d’intégrer facilement le marché de l’emploi

Débouchés

Le secteur du B.T.P et GENIE CIVIL est l’un des secteurs d’activité économiques les plus importants et les plus dynamiques du pays. Il s’exerce dans les activités de conception, de construction, d’exploitation et de réhabilitation de bâtiments et d’infrastructures (routes, barrages , réseaux d’alimentation en eau potable et d’assainissement, ouvrages d’art et de génie civil…) Il a enregistré le plus grand taux d’évolution durant ces dernières années en participant ainsi de manière très importante à la création de l’emploi... 

Il constitue par ailleurs, le premier secteur en nombre d’assurés auprès de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale. Le secteur a contribué à hauteur de 10% au produit intérieur brut (PIB) de notre pays. Avec tous les chantiers en cours ou programmés à travers le pays, ce taux d’évolution du secteur B.T.P est appelé à suivre une tendance à la hausse durant les prochaines années. 

Les métiers et les fonctions qui sont en forte évolution réclament des profils pointus en relation avec les exigences des clients, et l’importance croissante du développement durable.

Le contrôle, les contraintes de délai et de coût, le travail sur une organisation optimale de chantiers et la garantie d’un processus performant, de la conception de l’offre, sa commercialisation à sa réalisation , nécessitent une formation adéquate des profils pointus en lien avec les exigences serrées des clients.

Le secteur B.T.P ET GENIE CIVIL est caractérisé par une insuffisance marquée du niveau d'encadrement technique notamment en techniciens et en techniciens spécialisés. 

Les entreprises marocaines sont confrontées de plus en plus à la concurrence internationale sur leur propre marché et à l’évolution rapide des métiers notamment sur les aspects technologiques. 

Le secteur souffre de l’instabilité du personnel, d'un grand effectif d'employés analphabètes, de la pénurie en compétences qualifiées et spécialisées, de l’inadéquation de l’offre formation et la faible attractivité des métiers du B.T.P. 

Le renforcement de la fonction «Ressources humaines» au sein des entreprises est une priorité insistante. Cette situation est particulièrement vécue dans le sous secteur du bâtiment dans lequel se développe une forte activité artisanale et connaît un mauvais suivi des travaux au niveau des chantiers et se répercute sur l'activité de production du secteur, ce qui a pour conséquence : 

     • Une mauvaise gestion des projets 
     • Retards considérables dans l’avancement des travaux 
     • Insuffisance de contrôle de qualité et de sécurité 

Aujourd'hui, le Maroc est en phase de lancement de grands chantiers de construction .Le secteur continu de vivre des problèmes quasi-chroniques d'organisation et d'encadrement technique. 

Pour pallier au souci de développement et d'organisation des entreprises du secteur et aussi pour introduire des concepts de qualité et de technicité dans la maîtrise et le suivi des chantiers, il y a lieu d'introduire quelques changements dans les cursus de formation des écoles de formation de techniciens et techniciens spécialisés dans le domaine de B.T.P et GENIE CIVIL en encourageant la formation privée afin de créer un équilibre entre l’offre et la demande. 

Le secteur a besoin d'une stratégie d'amélioration de la compétitivité des entreprises marocaines et d'une réforme des structures de ces dernières. 

Les entreprises du secteur souffrent de dysfonctionnements d'ordre structurel et réglementaire, particulièrement d'une faiblesse dans le recours aux compétences et de l'absence d'un encadrement et d'une formation technique appropriés. 

B1 Besoins en recrutement des techniciens et techniciens spécialisés

1-Besoin quantitatif en ressource humaines 
le secteur du B.T.P et GENIE CIVIL souffre d'un manque en recrutement des ressources humaines qualifiées.

L’importance des besoins immédiats et à court terme et leur caractère dégressif s’expliquent, en plus de la différence de visibilité, par la pénurie actuelle en ressources humaines qu’accuse le secteur.

Les tableaux ci–dessous illustrent cette situation.

Formations dispensées par l’Institut & conditions d’Admission
Filière de Formation
NIVEAU D’ACCES
Durée de Formation

Baccalauréat scientifique
(ou diplôme équivalent)
2 ans

Niveau Baccalauréat Scientifique
Formation Continue en Bâtiment,Travaux publics et Génie Civil
Tous les niveaux
4 à 6 mois